Accès direct au contenu

Dans :

DAVID

Imprimer la page
impression pdf

Laboratoire DAVID > Équipes > PETRUS > Thématiques scientifiques

PETRUS - Thématiques scientifiques

   L'expertise de l'équipe SMIS porte sur les aspects systèmes de la gestion de données et couvre les modèles de stockage et d'indexation, l'évaluation et l'optimisation de requêtes, la préservation des propriétés transactionnelles, la sécurisation des données et la gestion de données distribuées. Cette expertise est mise en œuvre dans deux domaines complémentaires de recherche : la gestion de données pervasives et la protection de la confidentialité des données. L'objectif ultime de l'équipe est de concevoir un paradigme décentralisé de gestion des données personnelles qualifiée de Privacy-by-Design, de valider ce concept par la réalisation de plate-formes opérationnelles et d'en mesurer la portée et l'acceptabilité par un travail collaboratif pluridisciplinaire. Pour atteindre cet objectif, l'activité de l'équipe s'articule autour de 4 axes :
Gestion de données embarquées :
intelligence ambiante et Internet des Objet (IoT) ont fait naître une variété considérable d'objets intelligents aux finalités multiples capables d'acquérir des flux de données et de les transmettre à des serveurs. Le challenge est de pouvoir stocker ces données localement aux objets, de réaliser des traitements dessus et d'émettre uniquement les résultats de ces traitements afin de minimiser les coûts de communication et l'énergie électrique associée et de rendre parallèlement ces objets moins intrusifs en minimisant la 'trace individuelle' laissée sur les serveurs. Cet objectif nécessite la conception (ou co-conception logicielle/matérielle) de nouveaux modèles de stockage, d'indexation de données et d'évaluation de requêtes compatibles avec les architectures matérielles à la fois très restreintes et très spécifiques (par rapport à des serveurs classiques) de ces 'objets intelligents'.  
Contrôle d'accès et d'usage :
dans un monde du tout numérique, rendre à l'individu un contrôle sur la façon dont ses données personnelles sont échangées et exploitées est un enjeu majeur. Ce contrôle passe par l'expression de politiques de contrôle d'accès (qui est autorisé à voir quelles données dans quel contexte) et d'usage (dans quel objectif, pour combien de temps, avec quelles garanties de réidentification, etc). Un premier challenge tient dans l'expression de ces politiques qui doit joindre simplicité et puissance d'expression, le second challenge étant lié à la vérification effective de ces politiques.  
Requêtes globales et big data sur données personnelles :
dans l'hypothèse où les objets intelligents ont la capacité de stocker des données localement et de faire certains traitements dessus, il devient particulièrement pertinent d'être en mesure de faire des traitements globaux sur données personnelles sans recentraliser l'information sur un serveur, donc avec un gain considérable en terme de préservation de la vie privée. En d'autres termes, le challenge revient à restaurer la capacité d'exécuter des requêtes globales et des traitements de type Big data sur une base de données virtuelle décentralisée à l'échelle de millions de noeuds, tout en garantissant qu'un acteur malveillant s'introduisant dans le protocole de calcul ne pourra accéder à aucune donnée sensible.
Architectures Privacy-by-Design :
l'objectif est ici de construire un nouveau paradigme de gestion de données personnelles, qualifié de Privacy by Design, en capitalisant sur les avancées (algorithmes, protocoles, modèles) des 3 axes précédents. L'intuition est qu'il est possible de concevoir des architectures totalement décentralisées dont chaque noeud détient les informations d'un seul individu, sous son contrôle, tout en restaurant les propriétés essentielles des serveurs centraux (disponibilité des données, résilience, traitements globaux). Au-delà de l'intuition, l'objectif affiché est de construire de telles architectures, de les expérimenter sur le terrain et de mesurer leur acceptabilité et leur impact par le biais d'un travail pluridisciplinaire avec des juristes, économistes et sociologues.
 

Dernière mise à jour de cette page : 5 septembre 2017



Direction : Dominique Barth
                   +33 1 39 25 43 11
Administration : Chantal Ducoin
                             +33 1 39 25 40 56
Contactcontact.david@uvsq.fr

Adresse :
     
Laboratoire DAVID
      Bâtiment Descartes — Campus des Sciences
      Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
      45 avenue des États-Unis
      78035 Versailles

Venir nous voir
:
    Plan d'accès
    Google map

Liens utiles :
Université Paris-Saclay

    INRIA
 
http://www.uvsq.fr